Semaine de l’Industrie 2019 : Coup de jeune sur les métiers de la maintenance

Les métiers de la maintenance se transforment. On parle désormais de maintenance 4.0. Plus variés, plus connectés, plus robotisés qu’hier, ces métiers recrutent énormément et offrent des carrières où vous ne risquez pas de vous ennuyer.

LA MAINTENANCE 4.0, C’EST QUOI ?

L’objectif de la maintenance est d’assurer le bon fonctionnement des machines. Ce qui change, ce sont les outils et les méthodes. Fini le cambouis sous les ongles et la clé à mollette, les appels en urgence et les coups de pression ! La maintenance 4.0 utilise toutes les évolutions technologiques récentes pour, si possible, détecter les pannes avant qu’elles ne se produisent. On parle de maintenance « préventive » ou même « prédictive ».

Les machines sont, en effet, équipées de capteurs miniatures et d’objets connectés qui collectent des masses de données, traitées ensuite par des logiciels. C’est la Gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO). Ces logiciels permettent au responsable de maintenance d’être toujours informé et de planifier ses interventions. Mieux encore, l’avenir du métier, ce sont des outils qui permettent de réparer à distance : des masques de réalité virtuelle, des robots activés à partir d’une tablette. Bref, une ambiance de jeux vidéo, mais avec des conséquences bien réelles sur l’activité de l’usine.

UN MÉTIER OÙ L’ON NE S’ENNUIE PAS

La maintenance est un métier « transverse », c’est-à-dire qu’il existe dans toutes les filières industrielles, et donc dans toutes les régions de France. Ce qui garantit une certaine liberté et la possibilité de changer de secteur d’activité pour découvrir d’autres machines et d’autres méthodes. Aucun risque de faire la même chose toute sa vie. D’autant que le métier lui-même suppose une grande variété de tâches. Sans compter que l’évolution des technologies – intelligence artificielle et automatisation – vous garantit de voir le métier évoluer énormément dans les prochaines années.

Enfin, la maintenance est cruciale pour une entreprise industrielle. Et c’est tout de même valorisant de vous dire que l’unité de production ne peut pas tourner sans vous !

QUEL PARCOURS POUR FAIRE DE LA MAINTENANCE ?

La maintenance fait appel à des connaissances en matière de mécanique, d’électronique, d’automatisme et d’informatique. Des compétences que vous pouvez acquérir dans des formations qui vont du Bac Pro au diplôme d’ingénieur en passant par le BTS (Maintenance des systèmes automatisés, électrotechnique).

À chacun sa voie ! La maintenance est un métier qui se prête très bien à l’apprentissage et qui offre de réelles possibilités d’évolution. Autant que le diplôme, les recruteurs observent de près la personnalité des candidats et les qualités indispensables au métier. Il faut bien sûr être rigoureux, mais également créatif et inventif, pour régler les problèmes, imaginer des solutions. Et bien sûr curieux et passionné, pour continuer d’apprendre tout au long de sa carrière.

Source : https://www.semaine-industrie.gouv.fr/coup-de-jeune-sur-metiers-de-la-maintenance

À découvrir

Vidéos

Comprendre la transition énergétique

La  Semaine de l’industrie permet au grand public, en particulier aux jeunes et aux demandeurs d’emploi : – de découvrir l’industrie et ses métiers, – de rencontrer les hommes et les

Concours reporter industrie

Concours reporter industrie – Focus 2018 : L’industrie connectée !

Depuis sa création en 2011, la Semaine de l’Industrie se donne chaque année un focus particulier. Celui de 2018 est « L’industrie connectée ». Lunettes, lave-linge, téléviseurs, montres, systèmes de

Concours reporter industrie

Semaine de l’industrie 2017 : Le teaser !

Découvrez la présentation vidéo de la 7ème édition de la semaine de l’industrie qui se déroula du 20 au 26 mars 2017. Le focus pour cette nouvelle édition est « l’industrie aussi,